Pages Navigation Menu

Sécurité routière

Sécurité routière

jeudi 6 novembre 2008, par as Gomez, Dominique Hoareau

 

 

Semaine de la sécurité routière

 

 

 

Dans le cadre de la semaine de la sécurité routière et grâce à un projet porté par des élèves du lycée Hôtelier encadré par leur professeur de gestion « M. VALIGNAT », deux classes de 5 ème du collège les Aigrettes (501 et 503) avec leurs professeurs : Mme GOMEZ, Mme HOAREAU et M. K’BIDY, ont participé à une sortie organisée sur le front de mer de St Paul, le jeudi matin 6 novembre 2008. Le partenariat développé par le lycée hôtelier avec le TCO, a permis de prendre en charge le transport des collégiens vers la manifestation où de nombreuses actions de prévention et d’informations ont été présentées.

Autopsie d’un accident…

P1070738-2
P1070739
P1070740-1
P1070741-1
P1070742-1
P1070744-1
P1070745-1
P1070746-1
P1070747-1
P1070748-1
P1070749-1
P1070750
P1070751-1
P1070752-1
P1070754-1
P1070755-1
P1070756-1
P1070757
P1070758
P1070759-1
P1070760
P1070761
P1070762-1
P1070763-1
P1070764-1
P1070765

- Le but de cette sortie sur le thème de la prévention et de la sécurité routière était de montrer aux élèves la chaîne des secours, mise en place lors d’un accident : l’aide de secouristes présents sur le lieu d’accident, l’arrivée du SAMU, puis des pompiers et enfin des gendarmes ; et des pompes funèbres si nécessaire.

- Ce qui était spectaculaire, c’était la théâtralisation de l’accident et du rôle de chaque instance des secours, commenté par un pompier. La scène montrait un accident entre une voiture, avec un chauffeur alcoolisé et une passagère sans ceinture et un scooter, conduit par une personne avec un casque et une passagère sans casque ; l’accident impliquait également un piéton, un petit garçon qui jouait sur la chaussée.

- Les élèves ont été sensibilisés :

  • à la manière de renseigner les secours, en appelant un des trois n° d’urgence 15, 18 ou 17
  • à la nécessité d’avoir une formation de secouristes, qui peut sauver des vies.
  • à la prévention des dangers de l’alcool au volant, ou du défaut de ceinture de sécurité ou de port de casque.
  • Ils ont réalisé que par la faute d’une personne, 4 autres vies avaient été mises en danger, dont une était morte, ce qui est irréversible.

Article proposé par Mme Gomez.